© 2019. Authorisé par l'agent officiel de David Merner |  Conditions d'utilisation  |   Politique de confidentialité

L'équipe responsable pour ce site web vit et travail avec gratitude et respect sur les territoires traditionnels des Premières nations Esquimalt, Scia'new, Songhees, T'Souke et W̱SÁNEĆ.  

Lettre sur les piscicultures et la protection du saumon sauvage


Merci de partager vos préoccupations concernant les piscicultures et leur impact sur le saumon sauvage. Je partage beaucoup vos préoccupations. La protection du saumon sauvage du Canada est une priorité absolue pour le Parti vert du Canada. Comme vous le savez probablement, le ministère des Pêches et des Océans (MPO) prévoyait que cinq millions de saumons retourneraient dans le fleuve Fraser cette année, mais il a récemment révisé cette estimation à 600 000. Il s'agit d'une crise grave et nous devons immédiatement adopter une approche beaucoup plus active et ciblée pour restaurer les stocks de saumon de la côte ouest.


En ce qui concerne les exploitations piscicoles, le Parti vert s’engage à transférer toutes les installations d’aquaculture de poissons en filet en filet dans des systèmes de confinement fermés à terre d’ici 2025, si nous formons un gouvernement. Si un gouvernement minoritaire est élu le 21 octobre, cette question sera soulevée dans le cadre de nos négociations sur le soutien du parti vert à un gouvernement minoritaire. Comme pour les coûts de transition liés à la production conventionnelle des exploitants agricoles, les travailleurs des enclos à poisson bénéficieront d’un soutien financier et d’une aide à la vulgarisation au cours de cette transition.


De manière plus générale, un gouvernement vert supprimera le mandat du MPO de promouvoir la salmoniculture et transférera la réglementation de l’aquaculture à Agriculture et Agroalimentaire Canada, éliminant ainsi les rôles contradictoires du MPO dans la promotion de l’aquaculture et la protection du saumon sauvage.


Les Verts augmenteront également les fonds alloués à la recherche sur les stocks de poisson afin d’améliorer la gestion et de protéger les espèces menacées, y compris les populations de saumon de l’Ouest. De plus, en tant que votre député vert, je travaillerai à étendre les zones de protection marines de 10 à 30% des eaux territoriales du Canada d’ici 2030.


Pour plus d'informations sur les politiques du Parti Vert, je vous invite à consulter notre plateforme électorale dans la section Apprendre de notre site Web à l'adresse davidmerner.com et notre plan d'action climat, Mission: Possible, à l'adresse DavidMerner.com/mission-possible.


Merci encore d'avoir pris le temps de me contacter.


Cordialement,
David Merner
Candidat du Parti Vert du Canada pour Esquimalt-Saanich-Sooke
(778) 440-5595


En savoir plus sur la plate-forme du Parti Vert sur la protection des espèces et des habitats.