© 2019. Authorisé par l'agent officiel de David Merner |  Conditions d'utilisation  |   Politique de confidentialité

L'équipe responsable pour ce site web vit et travail avec gratitude et respect sur les territoires traditionnels des Premières nations Esquimalt, Scia'new, Songhees, T'Souke et W̱SÁNEĆ.  

L'abordabilité

À Esquimalt-Saanich-Sooke, nous habitons l’un des endroits les plus chers du Canada.

 

Notre problème:

 

D'après mon expérience personnelle, je sais que les loyers ont monté en flèche au fil des ans.

 

Ayant quatre filles âgées de 16 à 23 ans, je sais également que le coût des études et de la formation postsecondaires continue de grimper.

 

Nous constatons dans notre propre communauté que le fossé entre les riches et les pauvres continue de se creuser. Beaucoup trop de personnes dans notre communauté luttent contre la pauvreté, l'itinérance, les problèmes de santé mentale et les dépendances.

 

Dans un pays aussi riche que le Canada, c'est inacceptable.

 

Notre solution:

 

Nous savons comment résoudre ces problèmes. La solution commence par la nutrition prénatale, l’élimination de la pauvreté infantile, l’accès universel à des services de garde abordables et l’excellente éducation de la petite enfance. Nous continuons à nourrir nos familles et nos communautés grâce à une stratégie nationale du logement qui fonctionne.

 

Personnellement, j’estime qu’une excellente éducation, fondement essentiel de ma vie de citoyen et de citoyen, est essentielle à l’avenir du Canada. Je suis ravi que le Parti vert place les cours gratuits dans les écoles de métiers, les collèges et les universités au cœur de notre plan de lutte contre les inégalités. L'accès à la formation et à l'éducation ne doit pas être réservé aux riches ni à ceux qui peuvent s'endetter énormément.

 

Le Parti Vert est profondément attaché à la justice sociale depuis sa fondation en 1983. En tant que membre du Parlement, je suis personnellement attaché aux priorités suivantes du Parti Vert:

 

● Éliminer la pauvreté en établissant un revenu de subsistance garanti pour que chaque Canadien puisse vivre avec dignité.

 

● Mettre en œuvre un programme de services de garde avec accès universel en mettant à jour l'accord de 2005 conclu entre le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires. En outre, accélérer la création de places en garderie en milieu de travail grâce à un crédit d’impôt direct aux employeurs.

 

● Mettre en œuvre une stratégie nationale de l'habitation pour offrir à chaque Canadien un chez-soi, qu'il s'agisse de personnes vivant actuellement dans la rue ou de familles de la classe moyenne sans le marché locatif.

 

● Consacrer des fonds aux secteurs des coopératives et des coopératives d'habitation afin que nos communautés puissent diriger de nouveaux projets de logement abordable. Les coopératives d'habitation et les projets de cohabitation ont connu un grand succès dans le sud de l'île de Vancouver, mais ils ont besoin d'aide pour se développer. Nous avons besoin d'un député actif pour tisser des liens au sein de la communauté et soutenir nos leaders locaux du changement de logement.

● Offrir des cours gratuits dans les écoles de métiers, les collèges et les universités aux Canadiens de tous les âges. Les frais de scolarité élevés creusent l’écart de richesse du Canada, enracinent les inégalités dans le temps et soutiennent un système que seuls les plus riches peuvent se permettre.

 

● Instaurer un système de santé véritablement universel avec une couverture des médicaments sur ordonnance financée par des fonds publics pour tous les Canadiens.

 

En avançant ensemble sur notre plan d’abordabilité, je suis convaincu que nous pouvons transformer notre communauté et notre pays. S'il vous plaît écrivez-moi sur notre plan si vous avez des questions.